RUBRIQUES

Centre de vacances naturiste Bagheera à Bravone, en Corse, entre mer et forêt d'eucalyptus...

TARIFS ET DISPONIBILITÉS

Decouverte des maisons Corse en sejour en residence de tourisme 3 etoiles - Domaine de Bagheera, camping naturiste corse Vacances au camping naturiste corse, 4 etoiles Bravone en Corse - Domaine de BagheeraDecouvrir les Calanques de Piana entre Ajaccio et Calvi - Domaine de Bagheera, camping naturiste corseVisites d'Ajaccio et ses environs en séjour au camping naturiste corse - Domaine de BagheeraRandonnees et balades en ane Corse proche domaine naturiste corse - Domaine de BagheeraDecouvrir Bonifacio, les iles Lavezzi, les plages en vacances en Corse du Sud - Domaine de Bagheera, camping naturiste corse 4 étoilesPaysages et tourisme Corse - Domaine de Bagheera, camping naturiste en corseRandonnees en montagne Corse au depart de la residence de tourisme naturiste - Domaine de BagheeraExcursions et randonnées en bord de mer en séjour naturiste Corse - vacances naturistes corse Domaine de BagheeraVacances Corse en résidence de tourisme naturiste bord de mer - Domaine de Bagheera, camping naturiste corsecamping naturiste corse - Découvrir Calvi et sa baie en vacances au domaine naturiste proche Bastia - Domaine de BagheeraMarchés et spécialités Corse - Domaine de Bagheera, naturisme corseTourisme et decouverte de la faune Corse - Domaine de Bagheera, naturisme corseArche de Porto en Corse du Sud - Domaine de Bagheera, camping naturiste corsePonte Novo entre Bastia et Corte  - Domaine de Bagheera, naturisme corseCanyoning au canyon de Bavella en Corse du Sud - Domaine de Bagheera, camping naturisme corseGastronomie Corse - Domaine de Bagheera, naturisme corse

Villages perchés, sommets... Castagniccia éternelle

 

Bagheera, c'est la douceur.

La séduction. Un pouvoir secret.

On y arrive pour quelques heures.

On y reste plusieurs jours.

On rêve d'y revenir plusieurs mois après. La « faute », bien sûr, à ce site pur, situé à l'écart de la route, à l'abri de toute nuisance. Mais aussi, derrière, à cette barrière de hautes montagnes, protectrices et gardiennes d'une Corse intacte, aux villages perchés, aux églises et campaniles ascensionnels noyés dans la verdure, aux mille balades, découvertes, émotions, vérités.

 

 

A voir, vivre, goûter, humer,... à quelques kilomètres de Bagheera

 

  • les villages forteresses. Architecture, pittoresque et panoramas incomparables. Maisons aux murs de schistes, aux volumes cubiques et aux toits de « teghie » (lauzes). Moulins à huile.
  • Les églises romanes, baroques. Tantôt des chapelles romanes perdues dans la nature et ouvrant  sur des fresques du Xlle siècle. Tantôt des églises baroques aux campaniles « près du ciel », quelquefois « hors œuvre », dominant leurs villages et abritant des intérieurs aux décors polychromes, des orgues anciennes de grande qualité. Souvent aussi, des couvents ruinés, servant  de cimetière, d'où se dégage  une grande poésie.
  • L'océan des châtaigniers. Superbe. Comme une gigantesque houle verte, parfois bleu marine, recouvrant collines et montagnes  de la « Castagniccia ».Sous les arbres, présence typique  de la fougère et de la « nepita » (prononcer « nebida »), variété de menthe poivrée au parfum obsédant.
  • Les rencontres « surprise ».  Le pays des animaux en liberté. Vaches et veaux, moutons et chèvres, cochons noirs et naturellement... l'âne gris et emblématique !
  • Les savoureuses traditions.  La charcuterie (« prisutu » ou jambon fumé, coppa, lonzu, figatelli...). Les fromages de brebis et de chèvre. Le miel. La viande de veau corse. Les beignets au « brocciu » et autres spécialités.
  • Les sites incontournables. Tout est beau et notamment... Cervioni, Carcheto (église XVlle), Piedicrocce (église et orgue XVlle, panorama sur Castagniccia) La Porta (le plus beau campanile baroque de l'île, orgue XVlle), Couvent de Saint-Antoine, Stoppianova (église XVlle), Morosaglia (musée Pascal Paoli), Col de Prato (panorama), Mont San Petrone (prononcer San Pedrone), ou « Gros Pierre » (ascension de ses 1767 m organisée au départ de Bagheera, panorama étonnant).
  • Les musiques, les festivités. Les rites d'un pays à part, souvent intact. Services religieux avec chants à capella.Processions. Marchés. Fêtes de village. Concerts d'orgue. Chanté lors de grandes occasions, Le « Dio vi salve regina », chant religieux très ancien devenu l'hymne corse, est à entendre au moins une fois. Emotion garantie.

 

Et toute la Corse, au départ de Bagheera

 

Outre les balades à vélo, l'équitation, la plongée sous-marine, organisation d'excursions de quelques heures, d'une journée ou davantage, en direction de l'arrière-pays :

Aleria, Linguizzetta, Cervione, Ajaccio (le golfe, les îles Sanguinaires, le musée Napoléon...) Bonifacio (port, ville basse et ville haute, falaises et grottes, cimetière marin...), Porto-Vecchio et la Forêt de l'Ospedale, Porto et les Calanches de Piana (fantastique théâtre de roches rouges), le Cap Corse (panoramas, villages et marines)... Carcheto (église XVlle), Stoppianova (église XVlle), Piedicroce (église et orgue XVlle, panorama sur Castagniccia) La Porta (le plus beau campanile baroque de l'île, orgue XVlle), Couvent de Saint-Antoine, Stoppianova (église XVlle), Morosaglia (musée Pascal Paoli), Valle d'Ampugnani et Sources d'Orezza, la Casinca, Le San Petrone... Col de Prato (panorama), La Castagniccia, pays de la Châtaigne